Bien choisir son liniment bébé… ou le faire maison

Le liniment oléo-calcaire est (re)devenu LE produit à avoir pour prendre soin des fesses de son bébé. Si tu as un enfant, tu vois ce que c’est. Si tu n’as pas encore eu la chance de découvrir les joies de la couche pleine, je t’explique comment bien le choisir, ou le fabriquer.

Composition

La recette ancestrale est un mélange d’huile d’oliveoléo – et d’eau de chauxcalcaire – qui laisse un film gras protecteur sur la peau, et dont le pH basique aide à contrer l’acidité des selles et des urines.

J’ai dit que c’était un produit tout simple avec deux ingrédients ? Oui, mais ça, c’était avant que les industriels de la cosmétique ne mettent le nez dans les couches sales de nos gosses. Le problème de l’huile et de l’eau, c’est qu’ils ne se mélangent pas. Donc pour éviter d’avoir à agiter le flacon avant chaque utilisation, on ajoute un stabilisant, puis un autre, puis on remplace un peu d’huile végétale par un autre ingrédient moins gras, puis on ajoute un conservateur, un parfum… Et on se retrouve avec une liste ultra compliquée d’ingrédients.

La composition classique ? 50% d’eau de chaux pour 50% d’huile végétale, avec, éventuellement, un stabilisant ou émulsionnant.

Choisir un liniment du commerce

Si tu n’as pas le temps ou l’envie de le fabriquer par toi-même, tu peux facilement trouver un bon liniment dans le commerce. Voici les points à vérifier pour faire ton choix :

  • Le bio, pour un liniment, c’est mieux, mais pas indispensable : le plus important étant de suivre le reste des recommandations…
  • Plus la liste d’ingrédients est courte, mieux c’est. Liniment bio ou pas !
  • La base est une huile végétale : huile d’olive – olea europaea fruit oil – ou huile de tournesol – heliantus annuus seed oil, moins chère et très bien tolérée. Plus rarement, on trouve de l’huile d’amande douce ou d’abricot. On peut aussi avoir un mélange de ces huiles, ce qui n’est pas problématique en soi.
  • Les deux ingrédients de l’eau de chaux sont : aqua et calcium hydroxide. Pas d’inquiétude donc si tu trouves que ça sonne barbare !
  • Les stabilisants non nocifs : le stéarate de glycérol – glyceryl stearate – et la cire d’abeille – cera alba. On en trouve facilement sans cire d’abeille pour un produit vegan.
  • Eventuellement, de la vitamine E antioxydante pour une meilleure conservation : tocopherol.

Le reste n’a rien à y faire ! Pas de parfum, pas d’eau florale ou autre qui nécessite de rajouter des conservateurs dans un produit qui n’en a pas besoin à la base. Pas de PEG, de glycol ou autre ajout inutile que l’on trouve pourtant dans plusieurs marques.

Faire son liniment maison

Les recommandations

Pour celles et ceux qui le souhaitent, il est très facile de réaliser son liniment maison. C’est aussi plus économique, même si les meilleures formules du commerce ne sont pas toujours très chères. Toutefois, il y a quelques précautions à prendre pour fabriquer son liniment soi-même :

  • Choisis des ingrédients de qualité, particulièrement en ce qui concerne l’huile végétale : bio de préférence, ou tout du moins vierge et de première pression à froid.
  • Protège tes yeux et ta peau en manipulant l’eau de chaux pure : elle attaque ! Évite de jouer à l’apprentie chimiste dans ta cuisine avec ton bébé en écharpe, une éclaboussure est vite arrivée.
  • Utilise du matériel propre, stérilisé si possible à l’eau bouillante ou en tout cas bien nettoyé à l’eau savonneuse et séché. Le liniment qui suit la recette classique ne se conserve pas très bien à cause de l’huile végétale qui peut rancir, privilégie un flacon opaque ou en verre brun et n’en fabrique pas trop d’avance : 500mL voire 1L tant que tu as ton bébé avec toi toute la journée. Sous 1 à 2 mois tu l’auras fini et éviteras de le voir tourner. Et non, ça ne se conserve pas au frigo, au risque de voir ta tambouille se figer.
huile olive recette liniment

La recette trop facile pour toi qui a le temps…

Pour 1L de liniment :

  • 500 mL d’huile d’olive ou de tournesol bio
  • 500 mL d’eau de chaux
  • facultatif : quelques grammes de cire d’abeille : 10g en hiver / 15 à 20g en été – sauf si tu mets la clim à fond…

Il est important de respecter le dosage 50/50 entre l’huile et l’eau de chaux pour éviter d’obtenir un pH trop élevé, qui risquerait de causer des brûlures.

  1. Fais fondre la cire d’abeille dans l’huile chauffée au bain marie. Ne chauffe pas trop pour ne pas dénaturer l’huile, la cire d’abeille fond à 60-65°C.
  2. Hors du feu, ajoute l’eau de chaux dans le bol d’huile avec précaution et en remuant légèrement pour homogénéiser le tout.
  3. Mixe, fouette, secoue : mélange quoi. C’est prêt !

La recette maison n’étant pas stable, surtout si tu te passes de cire, agite bien le flacon avant chaque utilisation.

Et toi, tu es dans la team liniment-maison ou team liniment-magasin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *